Avec Caroline Liault, faut pas pousser Mé-Mé dans les orties ! Ou plutôt dans le Matcha !

Cela fait des années que Caroline fabrique ses propres boissons et qu’elle les offre à son entourage. Toute jeune déjà, au club de skate dont elle fait partie, elle apporte des boissons de sa fabrication pour rebooster les troupes ! Un jour, elle réalise que nombreux sont celles et ceux qui lui réclament de lui fabriquer des boissons saines et naturelles, comme elle sait si bien le faire. Elle a envie de se lancer dans une nouvelle aventure et décide de franchir le pas. En 2018, elle crée la marque Mé-Mé, une gamme de boissons aux multiples vertus, bonnes pour le corps et l’esprit ! Qui est la femme pétillante à l’esprit vif qui se cache derrière Mé-Mé ? Le Rezo des Fondus a eu le plaisir de déguster les précieux breuvages sur une terrasse au soleil dans ses locaux, au sein de l’incubateur OSV des Glaisins. Portrait.

« Cela fait plus de 20 ans que je fais des boissons naturelles sans sucres à base de poudres de produits naturels et fonctionnels. Du temps où je faisais partie d’un club de skate, j’ai fait un stage dans une entreprise qui vendait des poudres en provenance d’Amazonie, comme le Guarana, qui n’existait quasiment nulle part ailleurs. Je les ai alors utilisées pour fabriquer des boissons pour le club. Quand je suis arrivée en Haute-Savoie, en faisant du snowboard ou des trails, je ne trouvais toujours pas de boissons qui me convenaient ».

Caroline Liault est une entrepreneure née
Originaire des Deux-Sèvres, comme la plupart des gens autour d’elle et les membres de sa famille, elle crée son job ! Une terre d’entrepreneurs fertile, comme celle de la Haute-Savoie qu’elle rejoint quelques années plus tard. En 2013, elle cède 80 % des actifs de Pic et Colegram, son agence de marketing opérationnel et d’événementiel créée en 2005. « Je suis alors partie voyager puis je me suis lancée un pari fou : tenter le concours de Sciences Politiques à Paris. Je l’ai eu et je suis entrée en Master de sociologie des organisations. J’ai vite compris que ma culture était entrepreneuriale, je viens d’une terre d’entrepreneurs ».

Elle-même a envie de se lancer dans une nouvelle aventure et réfléchit à ce qu’elle aurait envie de commercialiser comme produit qui n’existe pas encore sur le marché. C’est alors que lui apparaissent comme une évidence les fameuses boissons qu’elle sait si bien confectionner depuis des années. L’idée était là devant elle, encore fallait-il la voir !

Les fondamentaux de la marque : bio, fonctionnel et sans sucre raffiné
Le concept initial était en lien avec l’univers sportif : avant, pendant et après le sport. L’idée était d’utiliser le matcha, et le mout de raisin qui a un pouvoir sucrant d’1,2 (plus sucrant qu’il n’est calorique). Et aussi d’amener un maximum de principes actifs : « J’ai remplacé l’eau par des sèves végétales : de bouleau et d’érable. Toujours en association avec des producteurs, qui ont travaillé sur le concept même des boissons. Comme pour la menthe, qui vient d’un fabricant à Grasse ».

C’est ainsi que naît Mé-Mé
Un joli nom choisi pour évoquer la plante dont est composée la boisson (Mé-Mé signifie bourgeons et jeunes pousses en japonais) et qui, sur le plan marketing, permet une bonne mémorisation. « Mémé » est aussi, pour l’anecdote, le surnom de Caroline depuis l’âge de 18 ans, donné par les petits jeunes qui ont repris le club de skate.

Elle fonctionne à l’intuition et apprend sur le terrain Avec les quelques économies qu’elle a de côté, elle se lance. Et tout va très vite. Auprès de deux secteurs d’activité : le sport et le bio. Elle parvient à finaliser deux premières recettes, puis une troisième. Elle trouve un prestataire qui lui réalise le packaging. Et elle séduit les enseignes du bio, comme Biocoop qui lui fait confiance et distribue Mé-Mé au sein de ses enseignes au niveau national (80 000 unités par référence). Et ce à peine un an et demi après le début de l’activité !

 

En parallèle Caroline devient maman ! Après Mé-Mé, c’est un bébé qui occupe tout son temps. Mais pas de quoi effrayer cette femme bouillonnante et vraisemblablement hyperactive.

 

L’avenir ?

La marque a élargi son spectre de consommateurs, et a pivoté sur le grand public. Caroline a recruté Jamie et participe à de multiples événements pour faire déguster les produits. L’entreprise est actuellement en train d’opérer une levée de fonds afin de permettre son développement. Une nouvelle contenance d’un litre sortira en 2020, et une nouvelle boisson.

– La marque s’implante : dès janvier 2020 sur le marché des magasins alimentaires et du CHR en Belgique avec Delhaize, en Suisse et prospecte les USA
– Aujourd’hui 1200 points de vente en magasins bio, 500 restaurants, cafés ou boulangeries; chez Metro depuis Juin. Nouveauté : les boissons seront à la carte des TGV Lyria Paris Suisse et Paris Italie dès le 1er Décembre.

 
À celles et ceux qui souhaitent se lancer, un conseil ?

« Il faut un petit grain de folie pour se lancer et ne pas s’en rendre compte complètement ! Il faut croire à son produit, à son projet et croire en soi. Attention … ce ne sera pas toujours facile. Quand c’est dur, il faut partir courir et sécréter une autre adrénaline ! Enfin, il est important d’être à l’écoute du marché, et de se remettre en question ».

Ce dont elle a besoin pour aller plus loin

  • Deux nouvelles recrues à dénicher : un chargée de communication digitale , un assistant commercial à l’esprit startup, polyvalent, agile !
  • Des co-branding créatifs avec des marques aux valeurs similaires

Ce qu’elle pense du Rezo des Fondus

« La Haute-Savoie fait rêver. On a de la chance de créer des entreprises ici. On a de la chance de créer des entreprises ici. J’ai besoin et j’ai envie de faire des connexions. J’aimerais avoir un ancrage dans les établissements locaux. Le Rezo des Fondus me permet de rentrer en contact avec eux. Et d’avoir une force locale. Pour booster la notoriété nationale ensuite. Autre avantage : les événements des Fondus me permettent de faire découvrir les boissons.

Pour en savoir plus

Pour rencontrer Caroline et déguster la gamme de boissons Mé-Mé, RDV mercredi 9 octobre à la Soirée de lancement du Rezo des Fondus !

Pin It on Pinterest

Rezo des Fondus