Caroline et Marc forment un jeune couple né en 2018 de la rencontre d’un masseur en quête de nouveaux horizons et d’une éducatrice spécialisée voyageant en roulotte à cheval. Ensemble, en 2019, ils ont créé « La Roulotte du Masseur ». Ils sont candidats pour le dispositif de soutien “Les Fondus ont du Talent”. Rencontre.

En quoi consiste votre projet ?

En quelques mots, la Roulotte du Masseur c’est un projet totalement inédit ayant pour vocation première de promouvoir, de faciliter l’accès au bien-être pour tous. Sous la forme d’une roulotte en bois construite avec des matériaux au maximum écologiques et de provenance locale, nous avons créé un centre de bien-être itinérant où vous pouvez vous faire masser par un praticien certifié (massage à l’huile, massage assis et ventouses chinoises) et profiter d’un sauna traditionnel pouvant accueillir jusqu’à dix personnes. Nous proposons également des ateliers de relaxation et des stages d’initiation à la pratique du massage bien-être, et nous envisageons de développer un espace associatif de sensibilisation, d’échange et de partage autour des thématiques du bien-être, de la santé au naturel, de l’environnement et de modes de consommation locaux et responsables.

Notre projet s’articule autour de différents objectifs en lien avec des valeurs qui nous sont chères :
– promouvoir le bien-être et le rendre accessible
– proposer une approche éthique et respectueuse de l’individu
– limiter notre impact environnemental
– créer du lien, favoriser l’échange et les initiatives
– participer au développement d’une économie locale, sociale et solidaire

Nos prestations sont accessibles et adaptables à tous publics et nous pouvons intervenir aussi bien sur des événements sportifs que dans des établissements hôteliers, à domicile chez des particuliers, dans des lieux publics, ou encore en entreprise dans le cadre de la qualité de vie au travail ou pour des séminaires. Tout est possible ! Vous souhaitez bénéficier des services de la Roulotte du Masseur ? Il suffit de nous appeler et on arrive !

Depuis combien de temps existe-t-il ?

Nous avons commencé à travailler ensemble sur le projet au printemps 2019, l’entreprise a été créée en juillet et la roulotte est sortie de l’atelier deux mois plus tard. Nous avons proposé nos prestations dans le sud de la France de septembre à décembre et sommes arrivés dans la région du lac d’Annecy, où nous avons choisi de nous installer, en janvier 2020.

Quels ont été les challenges depuis sa création jusqu’à aujourd’hui ?

Il y en a eu quelques-uns ! Le premier challenge a été de créer l’entreprise. Ce concept étant totalement inédit, nous avons dû le penser entièrement et établir notre analyse prévisionnelle comptable sur de seules spéculations, convaincre les banques de nous suivre sans étude de marché.

Entre le moment où nous avons décidé de nous lancer dans ce projet et notre première prestation, tout est allé très vite : il s’est écoulé à peine plus de six mois. Nous nous sommes engagés dans cette aventure avec beaucoup d’enthousiasme mais sans accompagnement et nous devons avouer que nous n’étions pas vraiment conscients du défi que cela représentait…

Nous avons dû apprendre à faire beaucoup de choses seuls et sur le tas : connaissances juridiques, gestion comptable, démarches administratives, création du site web, de nos flyers et autres supports publicitaires, dessin de notre logo, communication, démarchage, équipement de la roulotte, aménagement de notre fourgon afin de le rendre habitable pour pouvoir nous loger lors de nos déplacements… Tout était à créer, à prévoir, à inventer, nous découvrions chaque jour de nouveaux obstacles et contraintes techniques auxquels il fallait répondre immédiatement avec les moyens du bord, sans garantie de résultat. Autant vous dire que durant cette période les journées de travail n’en finissaient pas. Nous avons subi pas mal de stress et les moments de doute furent nombreux et parfois douloureux.

Rétrospectivement nous réalisons que c’était complètement fou de se lancer là-dedans alors que nous ne nous connaissions que depuis quelques mois, que nous savions à peine ce que signifiait « SARL »… de surcroît avec des échéances aussi courtes et des engagements pris pour des événements avant même d’avoir débuté le chantier. Mais on a réussi et on ne regrette rien ! A peine la roulotte sortie de l’atelier nous effectuions notre premier salon, et même si nous n’étions pas vraiment prêts le rêve prenait enfin forme.

Trouver de futurs partenaires alors que nous n’avions pas encore la roulotte s’est avéré être un travail de longue haleine et nous a demandé de faire preuve de créativité et d’opiniâtreté. Beaucoup ont néanmoins choisi de nous faire confiance et nous les en remercions chaleureusement ! Nous avons grâce à eux pu enchaîner les prestations durant tout l’automne et le début de l’hiver, d’abord dans l’ensemble du sud de la France avant de décider de nous arrêter en Haute-Savoie en janvier.

Le nomadisme représente en effet également un challenge conséquent : il rend inenvisageable la fidélisation d’une clientèle, le développement d’un réseau par la bouche à oreille, et demande donc un énorme travail de démarchage et d’organisation. De plus, nous passions beaucoup de temps sur la route ce qui n’était pas vraiment en adéquation avec nos valeurs et les raisons pour lesquelles nous avons décidé de nous lancer dans cette aventure.

Quels sont aujourd’hui vos besoins pour aller plus loin ?

A ce stade de l’aventure, nous cherchons à développer notre activité sur le territoire d’Annecy et des Sources du Lac d’Annecy, région dont nous sommes tombés immédiatement amoureux à notre arrivée. Pour ce faire nous avons besoin de gagner en visibilité, d’améliorer nos supports de communication afin de pouvoir faire découvrir notre savoir-faire à nos futurs clients, de trouver des partenaires intéressés par les services de la Roulotte pour des prestations ponctuelles ou régulières.

Dans un second temps, nous envisageons de nous consacrer au développement de la partie associative du projet, à savoir la sensibilisation à l’environnement, à des modes de consommation responsables, et la proposition de prestations bien-être bénévoles pour des associations ou des services de soin.

Comment avez-vous connu le Rezo des Fondus ?

Nous avons découvert le Rezo des Fondus à l’occasion de notre première prestation réalisée en Haute-Savoie, la Glagla Race, organisée à Talloires en janvier dernier.  Une des bénévoles de la course, également membre du Rezo, nous a invités à venir assister à la soirée conférence du 28 janvier. Nous avons effectué quelques recherches sur ce fameux réseau et enthousiasmés par son dynamisme et sa fraîcheur, nous nous sommes immédiatement inscrits en tant que membres avant de participer à la soirée en question, au cours de laquelle nous avons eu le plaisir d’échanger avec de forts sympathiques Fondus.

En quoi ce réseau et ce dispositif peuvent-ils être utiles pour le développement de votre projet ?

Le Rezo, ses événements et notre participation aux Fondus ont du Talent représentent pour nous un merveilleux support de communication, nous permettant de donner de la visibilité à l’entreprise, mais également de rencontrer des personnes ressources et de futurs partenaires pour nous accompagner dans le développement de la Roulotte du Masseur. Comme nous sommes nouveaux dans la région et que nous ne connaissions personne à notre arrivée, le Rezo nous a été très précieux pour créer nos premiers contacts professionnels et amicaux et il nous permet de découvrir régulièrement des entreprises, de faire connaissance avec de nouvelles personnes.

Nous vivons actuellement une situation difficile pour les TPE et PME avec le COVID-19. Un mot de soutien aux autres entrepreneurs ?

Cette situation est un coup dur pour beaucoup, nous le savons ô combien et comme nombre d’entre vous, nous ne savons pas combien de plumes nous y laisserons… mais voyons le bon côté des choses : cette période de ralentissement dans nos rythmes de vie respectifs nous donne l’occasion de nous accorder le temps qu’il nous manque parfois pour lire, écouter de la musique, jardiner, appeler nos amis, créer, découvrir, nous reposer, interroger nos modes de vie et de consommation, passer du temps avec notre conjoint, nos enfants, avec nous-même… nous retrouver, tout simplement. Et préparer la suite ! Car il y a toujours de petites choses à améliorer pour valoriser nos entreprises, c’est l’occasion d’y réfléchir et d’y consacrer le temps dont nous manquons souvent.
Soyons raisonnables, prenons soin de nous et des autres en évitant au maximum les contacts extérieurs, n’achetons pas plus que ce dont nous avons besoin, tenons-nous informés : le retour à la normale n’en sera que plus rapide.
Rendez-vous après tout ça pour de nouvelles aventures, courage à tous et surtout, prenez bien soin de vous :). À bientôt les Fondus !

En savoir plus


(Crédits photos : les Abris Nomades, Alexis Fernet, Quentin Petit, OT des Sources du Lac d’Annecy, Rati Fnat).

Pin It on Pinterest

Rezo des Fondus

Rezo des Fondus