Je suis Hugues Devries, j’ai 52 ans. Je suis marié et père de 3 enfants. J’habite Menthon Saint Bernard et je suis ingénieur de formation. Je suis à l’origine de la création du « Potager du Château de Menthon ».

En quoi consiste votre activité ? Quels ont été les challenges depuis sa création jusqu’à aujourd’hui ?

Développer un potager en permaculture, pour qu’il devienne un lieu de partage et d’inspiration pour le grand public mais aussi les entreprises au travers de séminaires.   Ce projet a été lancé il y a presque 4 ans maintenant.  Le challenge a été de partir d’une page blanche sans aucun référentiel, une liberté complète mais aussi pas de modèle ou de guide..

Quels sont aujourd’hui vos besoins pour aller plus loin ?

S’entourer de collaborateur(s) !

Faire de sa passion son métier est un rêve pour beaucoup. Diriez-vous que vous l’avez réalisé ?

Allier passion et travail est idéal mais la contrepartie, c’est qu’il n’y a plus de limite entre vie personnelle et travail (un mal pour un bien), en conclusion même s’il y a encore beaucoup de choses à accomplir, j’ai réalisé mon rêve !

Comment avez-vous connu le Rezo des Fondus ? En quoi ce réseau peut-il pour le développement de votre projet/entreprise ?

Je l’ai connu lors d’une « Parenthèse des Fondus » organisée au Château en juin et juillet derniers. Ce fut une belle rencontre par le biais d’un bel événement, une vraie dynamique et un réseau plein d’énergie.

Le Potager du Chateau de Menthon propose des séminaires d’entreprise, une immersion dans la permaculture qui permets de changer de regard sur son propre système vivant (son entreprise), aussi rencontrer un maximum d’entreprises par le biais du « rezo » est essentiel.

Nous vivons actuellement une situation difficile pour les TPE et PME avec le COVID-19. Un mot de soutien aux autres entrepreneurs ?

Nous subissons une crise mondiale que nous n’avions pas vu venir et qui nous mets tous en difficulté. Les biens, les services qui étaient nécessaires avant redeviendront d’actualité bientôt, alors, il faut tenir bon le temps nécessaire.

Néanmoins, il faudra tirer leçon de cette expérience, repenser nos modèles pour gagner en résilience comme nous le montre la nature. Il faudra désormais vivre avec ce type d’événements alors modifions nos organisations.

Pin It on Pinterest

avatar

Rezo des Fondus