Jennyfer Vanel présente l’institut et bar à beauté Carlance

J’ai 31 ans. Esthéticienne depuis 10 ans, ce que j’aime dans la vie : relever les défis, apprendre de nouvelles choses et surtout me dépasser. J’ai eu la chance d’évoluer dans un réseau de franchise dès la fin de mes études. Un réseau où j’ai tout de suite trouvé ma place avec 2 choses qui me caractérise le plus : dynamisme et polyvalence. C’est donc tout naturellement que mon parcours professionnel s’est orienté vers le monde de l’entreprenariat. Mon entreprise fait partie d’un réseau de franchise d’institut de beauté : CARLANCE, institut et bar à beauté. Mon institut porte donc le même nom. L’institut a été créé en 2014. J’en ai fais l’acquisition en octobre 2020 suite à un changement de propriétaire.

En quoi consiste votre activité ?
Carlance est un concept d’institut de beauté sans rendez-vous. Le but est de pouvoir répondre au rythme de vie actuel des clients en leurs permettant de se rendre à l’institut sans prise de rendez-vous à l’avance. Le concept Carlance a également pour vocation de démocratiser l’accès aux soins de beauté afin qu’elle soit accessible à tous grâce à des prix réduits.

Quels ont été les challenges depuis sa création jusqu’à aujourd’hui ?
Mon principal challenge sur ce projet a été dans un premier temps de mettre à profit toutes mes années d’expériences au sein de la franchise Carlance pour ma propre entreprise.
En effet, à la fin de mes études j’ai intégré le réseau Carlance où j’ai eu la chance d’occuper plusieurs postes tels que responsable de centre, animatrice ou encore formatrice. Ce parcours m’a donné la chance d’acquérir de nombreuses connaissances mais surtout de me donner l’envie d’entreprendre, et de tirer avantage de ces années d’expérience afin de créer mon propre projet.
Mon deuxième challenge, avec tout autant d’important que le premier, est de faire connaitre l’institut, de développer la clientèle et surtout de la fidéliser.

Quels sont aujourd’hui vos besoins pour aller plus loin ?
Mon principal besoin est d’obtenir de la visibilité pour mon entreprise.

Faire de sa passion son métier est un rêve pour beaucoup. Diriez-vous que vous l’avez réalisé ?
Je ne suis encore qu’au prémices de mon projet mais on peut dire que c’est sur la bonne voie 😉

Comment avez-vous connu le Rezo des Fondus ? En quoi ce réseau peut-il pour le développement de votre projet/entreprise ?
Via les réseaux sociaux. J’aimerais me faire connaitre au sein du réseau afin d’offrir plus de visibilité à mon entreprise. C’est également l’opportunité de faire des rencontres, d’échanger avec d’autres chefs d’entreprises afin d’apprendre de l’expérience et des idées de chacun.

Nous vivons actuellement une situation difficile pour les TPE et PME avec le COVID-19. Un mot de soutien aux autres entrepreneurs ?
Je peux imaginer sans aucun doute que cette situation est des plus difficiles pour chacun. C’est un scénario que personne n’envisage lorsque l’on crée son entreprise. Pour moi devenir chef d’entreprise demande de la ténacité et de la persévérance.
Il faut s’accrocher et garder à l’esprit ce pour quoi nous avons fait ça. Ce sont des moments difficiles mais qui nous poussent aussi à nous dépasser en tant que chef d’entreprise et à envisager les choses autrement pour que notre projet perdure et continue de se développer. Nos entreprises et nous en ressortirons plus fort.

Votre sentiment concernant cette situation ? Qu’avez-vous mis en place pour continuer l’activité ?
Un goût de frustration, ne pas pouvoir exploiter son activité est difficile surtout dans ces conditions. Malgré le fait que nous répondons à des protocoles d’hygiène très stricts, l’accès à l’institut n’est plus possible pour la clientèle.
Nous conservons quand même un système de Click&Collect pour que nos clients continuent de prendre soin d’eux à la maison. Nous en profitons également pour nous développer et garder le lien avec nos clients via les réseaux sociaux. Info, conseils, vidéos, sondages et bien d’autres sont au rendez-vous.

Pin It on Pinterest

Rezo des Fondus