Viviane Fol, graphiste et créatrice de la marque « Cucu la Praline »

Je suis Viviane Fol, j’ai 27 ans et je viens d’Annecy, et c’est ici que j’ai créé ma marque « Cucu la Praline » en juin 2018. J’ai grandi à Menthon et je suis partie 6 ans à Paris pour suivre mes études de mode et de graphisme. Au sein de mon entreprise j’ai deux activités, ma marque de lingerie et mon activité de graphiste freelance.

En quoi consiste votre activité ?

Je créé et fabrique de la lingerie responsable et des accessoires éthiques. Tout est fait à la main, en France. Je travaille avec des matières écologiques, du coton certifié Oeko-Tex, bio certifié GOTS, des chutes, des fins de rouleaux. Je travaille également en upcycling avec des draps, des rideaux, des vêtements etc.

À côté, je suis graphiste en freelance, j’effectue des identités visuelles pour mes clients. Du logo, à la charte graphique, en passant par des mises en page de livre et la création de site internet, les activités ne manquent pas !

Quels ont été les challenges depuis sa création jusqu’à aujourd’hui ?

Ce n’est pas facile tous les jours de monter sa boite et le plus gros challenge c’est la recherche de clients. Que ce soit pour ma marque de lingerie ou pour le graphisme, c’est la même bataille. Sans client, c’est plus compliqué !
Pour Cucu la Praline l’un des gros challenge est la production de nouveaux produits, la couture me prend beaucoup de temps et il faut arriver à jongler entre l’ordi et la machine.
La communication reste une part très présente de mon travail et il est dur de rester attractif et compétitif en terme d’image et de marketing quand on a une double casquette.

Quels sont aujourd’hui vos besoins pour aller plus loin ?

J’ai besoin de plus de visibilité pour atteindre un public toujours plus large et diversifié, je voudrais développer de nouveaux produits pour étendre ma gamme et faire grandir ma marque.

Mais surtout, j’ai besoin de plus de 24h dans une journée 🙂 C’est le rêve de tout entrepreneur !

Faire de sa passion son métier est un rêve pour beaucoup. Diriez-vous que vous l’avez réalisé ?

Oui je peux dire que je l’ai réalisé, j’ai réussi à mêler mes deux passions, le graphisme et la mode, dans une même entreprise, dans un projet qui a du sens et qui veut amener à une consommation plus juste et plus responsable. Le prochain rêve est d’arriver à se rémunérer correctement.

Comment avez-vous connu le Rezo des Fondus ?

Lors de sa création, en en parlant avec des amies créatrices d’Annecy.

En quoi ce réseau peut-il pour le développement de votre projet/entreprise ?

Ce réseau est bienveillant et centré vers les nouvelles solutions de notre région, il ne peut qu’être bénéfique d’en faire partie pour gagner en visibilité et ancrer mon travail dans une activité locale et responsable.

Nous vivons actuellement une situation difficile pour les TPE et PME avec le COVID-19. Un mot de soutien aux autres entrepreneurs ?

Oui en effet ce n’est pas une période facile. Il ne faut rien lâcher, c’est dans des moments de crise qu’on peut mettre en avant sa différence, son avantage par rapport aux géants du commerce. Il faut que les créateurs et entreprises se serrent les coudes et se soutiennent.

Votre sentiment concernant cette situation ? Qu’avez-vous mis en place pour continuer l’activité ?

C’est très dur de travailler normalement, tout est au ralenti. J’ai la chance d’être mon propre patron donc je continue de plus belle mon projet pour être présente sur les réseaux et faire connaître ma marque. C’est une période vraiment bizarre, je reçois des messages de soutien qui font chaud au coeur et me permettent de tenir moralement. Je continue de vendre sur mon site cuculapraline.co et propose à mes client.e.s de venir chercher leur commande directement à mon atelier en Click & Collect. La rencontre amène toujours à de bons moments et établie une relation de confiance.

Réseaux sociaux « Cucu la Praline » :

Instagram, Facebook, Site internet

Réseaux sociaux Graphisme :

Instagram, Linkedin, Site internet

Pin It on Pinterest

Rezo des Fondus